Le bilan de compétences avec Flux positif

Le bilan de compétences est une démarche réglementée (cf. ci-après). Cependant, dans le respect de ce cadre légal, j'utilise des outils originaux de réflexion issus de la démarche scientifique en psychologie positive et existentielle, afin que votre bilan de compétences aboutisse à un choix professionnel durable.

Mon approche est réflexive et également pragmatique; je vais vous accompagner, rédiger au mieux votre CV, votre fiche Linkedin et la réponse aux annonces d'offre d'emploi.

Au final, vous vous orientez vers une activité professionnelle, vers des offres d'emploi ou vers une formation qui répondent parfaitement à vos valeurs, vos besoins et vos compétences.

Votre bilan de compétences sera toujours adaptés à votre situation.

  •  C'est à la suite du recueil de vos besoins, que les outils d'investigation seront adaptés à votre bilan de compétences.
  • Les modalités et délais d’accès au bilan de compétence : en accord avec le cadre légal, le bilan de compétence sera dispensée à partir du 12ème jours après votre accord.
Pour les personnes en situation de handicap : veuillez prendre contact par téléphone.

Déroulé type d'un bilan de compétences

Voici un déroulé type d'un bilan de compétences. Les outils d'investigation sont toujours adaptés à la situation de la personne (étapes de vie, personnalités, besoins etc.)


Étape 1 - Démarrage du bilan

  • Approfondissement de votre demande de bilan de compétences, vos objectifs et attentes.
  • Présentation de la méthodologie et des outils adaptés à vos attentes.
  • Travail sur votre parcours professionnel.
  • Informations recueillies : ce qui caractérise votre parcours en termes de choix ou de circonstances – les grandes étapes – les faits marquants.
  • Travail personnel : parcours de formation et choix d’orientation, parcours professionnel détaillé.
    • Temps de l'entretien 2h.
    • Temps du travail personnel 1h.

Étape 2 - Compétences

  • Travail sur vos choix d’orientation.
  • l’analyse de votre parcours personnel et professionnel.
  • Travail sur vos réalisations professionnelles et extra professionnelles / Compétences générales.
  • Identification des réalisations les plus significatives et postes associés.
  • Informations recueillies : postes tenus et réalisations significatives.
  • Travail personnel : travail sur le contenu des postes tenus et description fine des réalisations choisies comme les plus significatives.
    • Temps de l'entretien 2h.
    • Temps du travail personnel 1h.

Étape 3 - Compétences, motivations et valeurs

  • Travail sur l’analyse des postes que vous avez occupés et de vos réalisations.
  • Réalisations marquantes.
  • Informations recueillies : compétences.
  • Travail personnel : questionnaires d'auto-évaluation sur vos caractéristiques personnelles.
  • Passation de tests : questionnaires d'auto-évaluation : capacités personnelles/ Capacités personnelles / motivations.
    • Temps de l'entretien 2h.
    • Temps du travail personnel 2h.

Étape 4 - Caractéristiques personnelles

  • Échanges sur ce qui vous caractérise le plus en termes de motivations / valeurs / caractéristiques personnelles.
  • Premières réflexions sur votre projet professionnel ou les premières pistes à explorer.
  • Informations recueillies : éléments de caractéristiques personnelles à prendre en compte dans votre vie professionnelle / les types de fonctions qui vous conviennent le mieux.
  • Travail personnel : travail sur les éléments constitutifs de votre projet et notamment les types de fonctions qui vous conviennent le mieux.
    • Temps de l'entretien 2h.
    • Temps du travail personnel 1h.

Étape 5 - Projet

  • Travail sur le projet au regard de tous les résultats de la phase « d’investigation».
  • Élaboration / analyse de votre projet et mise en place de process de validation.
  • Informations recueillies : élaboration / construction de projet(s) sachant que cette notion est au centre de notre réflexion et aura pu être abordée à toutes les étapes de votre bilan.
  • Travail personnel : validation du (des) projet(s) / piste(s) identifiée(s) – recherche documentaire / rencontre avec des professionnels.
    • Temps de l'entretien 2h.
    • Temps du travail personnel 2h.

Étape 6 - Validation des hypothèses

  • Approfondissement / validation de projet / éventuellement recentrage du projet ou des postes cibles en termes d’évolution.
  • Informations recueillies : validation du projet / écarts / formation / mise en œuvre / plan d’actions.
  • Travail personnel : validation du (des) projet(s) / piste(s) identifiée(s), recherche documentaire / rencontre avec des professionnels.
    • Temps de l'entretien 2h + 2h.
    • Temps du travail personnel 2h.

Étape 7 - Synthèse

  • Remise de la synthèse.
    • Temps de l'entretien 2h.

Étape 8 - Suivi à 6 mois

  • À “synthèse” + 6 mois : entretien d’évaluation par téléphone ou VisioWeb (Zoom, Skype) du bilan dans la mise en œuvre du projet.
    • Temps de l'entretien 30 minutes.

Informations pratiques

Prérequis :

Toutes personnes en situation d'orientation ou de ré-orientation professionnelle : salariés, indépendants, demandeurs d’emploi, fonctionnaires…

Objectifs :

  • Donner un sens à sa vie professionnelle.
  • Se ré-engager vers une vision alignée sur ses valeurs.
  • Valoriser les compétences acquises (soft skills et hard skills).
  • Vivre un maximum d'expériences optimales au travail.
  • Retrouver de la motivation autour d'un job motivant.
  • Rebondir en période de chômage ou après une période de congés sabbatiques.

Durée : 24h.

Méthode mobilisée :

Approche et techniques adaptées à la personne afin d'orienter le bilan de compétences vers un résultat concret et durable.

Modalité d'évaluation :

Tests d'auto-évaluation, matrice psychologie positive, test de holland, CRASEO, RIASEC ...

Modalités et délais d'accès :

Me contacter pour délais et prise de RDV.

Lieu des entretiens :

  • En distanciel (Zoom ou Skype).
  • En présentiel : espace confidentiel à votre convenance.

Tarif :

1500 €HT soit 1800 €TTC (TVA 20%).

Accessibilité handicap :

Le bilan de compétences est ouverts aux personnes en situation de handicap. Pour cela,  me contacter au 06 77 01 58 96.

 

Informations légales

Le bilan de compétences est une démarche réglementée qui doit respecter un ensemble de critères en matière de modalités de mise en œuvre et de production :

Article L.6313-10 du code du travail

Les actions permettant de réaliser un bilan de compétences ont pour objet de permettre à des travailleurs d’analyser leurs compétences professionnelles et personnelles ainsi que leurs aptitudes et leurs motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation…

Article R. 6322-35 du code du travail

Le bilan de compétences comprend, sous la conduite du prestataire, les trois phases suivantes

1 - Une phase préliminaire qui a pour objet :
# de confirmer l’engagement du bénéficiaire dans sa démarche ;
# de définir et d’analyser la nature de ses besoins ;
# de l’informer des conditions de déroulement du bilan de compétences, ainsi que des méthodes et techniques mises en œuvre.

2 - Une phase d’investigation permettant au bénéficiaire :
# d’analyser ses motivations et intérêts professionnels et personnels ;
# d’identifier ses compétences et aptitudes professionnelles et personnelles et, le cas échéant, d’évaluer ses connaissances générales ;
# de déterminer ses possibilités d’évolution professionnelle.

3 - Une phase de conclusions qui, par la voie d’entretiens personnalisés, permet au bénéficiaire
# de prendre connaissance des résultats détaillés de la phase d’investigation ;
# de recenser les facteurs susceptibles de favoriser ou non la réalisation d’un projet professionnel et, le cas échéant, d’un projet de formation ;
# de prévoir les principales étapes de la mise en œuvre de ce projet.

Article R. 6322-37 du code du travail

La phase de conclusions du bilan de compétences, prévue au 3° de l’article R. 6322-35, se termine par la présentation au bénéficiaire du document de synthèse

Article R. 6322-38 du code du travail

Le document de synthèse est élaboré pendant la phase de conclusions du bilan de compétences. Il comporte les indications suivantes :

# Circonstances du bilan ;
# Compétences et aptitudes du bénéficiaire au regard des perspectives d’évolution envisagées
# Le cas échéant, éléments constitutifs du projet professionnel et éventuellement du projet de formation des bénéficiaires et principales étapes prévues pour la réalisation de ce projet.

Article R. 6322-36 du code du travail

Les actions du bilan de compétences sont menées de façon individuelle. Toutefois, certaines actions conduites dans la phase d’investigation peuvent l’être de façon collective, à condition qu’il ne soit pas porté atteinte au respect de la vie privée des bénéficiaires.

Article L. 6322-44 du code du travail

« La durée du congé de bilan de compétences ne peut excéder vingt-quatre heures de travail, consécutives ou non, par bilan. »

La loi a été enrichie par plusieurs textes et notamment l’arrêté du 27 octobre 1992 définissant les conventions-types pour la réalisation d’un bilan de compétences, dans le cadre du congé de bilan de compétences, et rappelant les éléments-clés suivants :

« Il s'agit de passer en revue les activités professionnelles de l'intéressé afin de :

# faire le point sur ses expériences professionnelles et personnelles ;
# repérer et évaluer ses acquis liés au travail, à la formation et à la vie sociale ;
# mieux identifier ses savoirs, compétences et aptitudes ;
# déceler ses potentialités inexploitées ;
# recueillir et mettre en forme les éléments permettant d'élaborer un projet professionnel ou personnel ;
# gérer au mieux ses ressources personnelles ;
# organiser ses priorités professionnelles ;
# mieux utiliser ses atouts dans des négociations d'emploi ou dans des choix de carrière. »

Ainsi que la circulaire du 19 mars 1993 portant sur l’usage et les conditions du bilan de compétences :

« A l’issue d’un bilan de compétences, un travailleur doit donc avoir clairement identifié ses compétences professionnelles et personnelles susceptibles d’être investies dans des situations professionnelles déterminées, et donc se trouver en mesure de définir ou de confirmer son projet professionnel. »

(Martine Aubry, Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle)

Il est important de constater que la loi et les textes réglementaires permettent de donner au bilan de compétences le cadre nécessaire à une unité de services et de pratiques, sous forme d’un modèle. De plus, on constate que cette réglementation n’est pas bloquante dans la mesure où l’organisation du bilan de compétences peut s’adapter en durée et en contenu aux caractéristiques, à la situation de la personne et aux objectifs du bilan.

Contractualisation dans le cadre du CPF pour un salarié

# Le consultant informe le bénéficiaire sur ses droits au CPF.
# Possibilité de remettre au bénéficiaire un courrier type de demande de CPF.
# Le consultant transmet à l’entreprise une proposition commerciale précisant les modalités spécifiques du cabinet et notamment le tarif et le nombre d’heures de rendez-vous.
# Lors de la confirmation du bilan, il valide avec le candidat la transmission ou non des informations à l’entreprise ainsi que les modalités éventuelles de restitution. Ces éléments seront portés sur la convention tripartite.
# Il valide avec le candidat et l’entreprise le calendrier des rendez-vous.

 

1 - Au titre du Congé Bilan de Compétences :

Le salarié peut directement contacter le Fongecif Île-de-France pour retirer et déposer un dossier pour une demande de financement. Une autorisation d’absence auprès de l’employeur doit être obtenue pour les salariés en CDI souhaitant faire leur bilan pendant une journée de travail.
Le formulaire de prise en charge doit être rempli par le centre de bilan de compétences, le salarié et l’employeur (pour un bilan sur le temps de travail).

Conditions d’éligibilité :

# Pour les salariés en contrat à durée indéterminée (CDI) : 5 ans d’activité salariée dont 1 an dans l’entreprise actuelle.
# Pour les anciens titulaires de contrat à durée déterminée (CDD) : 24 mois consécutifs ou non d’activité salariée sous contrat de droit privé au cours des 5 dernières années, dont 4 mois consécutifs ou non sous CDD au cours des 12 derniers mois.

Le bilan peut être réalisé soit :

# Pendant le temps de travail : pour cela le bénéficiaire doit en faire la demande à son employeur
# En dehors du temps de travail, auquel cas il n’est pas obligé d'en avertir son employeur. Le bilan sera pris en charge par l’OPACIF de branche. Le plus connu est le FONGECIF.

Lorsque le salarié a déjà bénéficié d'une autorisation d'absence pour effectuer un bilan de compétences, il ne peut prétendre à une nouvelle autorisation d'absence dans le même but qu'après un délai de 5 ans. Ce délai de franchise ne s'applique pas si le salarié a changé d'employeur.

2 - Au titre du Plan de Formation

Le candidat peut également solliciter son employeur pour réaliser un Bilan de Compétences. Une convention tripartite doit être signée entre l'employeur, le salarié et le centre de Bilan choisi.

3 - Dans le cadre du Compte Personnel de Formation

Le candidat peut avec l'accord de son employeur réaliser un bilan de compétences en utilisant une partie de ses heures acquises sur son Compte personne de Formation (CPF).
Pour mobiliser ces heures, le candidat doit se connecter à son compte CPF via le site moncompteformation.gouv.fr, puis créer un dossier de formation.
Le code CPF du Bilan de compétences lui sera demandé pour compléter son dossier de formation, il s’agit du code CPF 2020.
Le Bilan de compétences qui était exclusivement ouvert aux salariés devient ainsi accessible par tous les titulaires d’un compte CPF. Les demandeurs d’emploi peuvent mobiliser leur CPF, acquis en poste, pour faire un Bilan durant leur période de chômage.

  • Les actions constituant le bilan de compétences sont soumises à des obligations déontologiques fixées dans la rédaction des articles de la loi.
  • Le respect du consentement du bénéficiaire – art 900-4.1
  • La conclusion d’une convention tripartite - art R 900-3
  • Le respect du secret professionnel (les personnes chargées de réaliser et de détenir les bilans de compétences sont soumises aux dispositions de l’article 378 du code pénal en ce qui concerne les informations qu’elles détiennent).
  • La nature et la teneur des investigations menées par le prestataire : les informations demandées au bénéficiaire doivent présenter un lien direct avec l’objet du bilan de compétences tel qu’il est défini au 2ème alinéa de l’article L 900-2. Le bénéficiaire est tenu d’y répondre de bonne foi, dès lors que les questions remplissent les conditions précédemment citées.
  • Le bilan doit être organisé en 3 phases identifiables
  • Notion de propriété du bilan : le bénéficiaire est seul destinataire des résultats du document de synthèse. Les résultats totaux ou partiels sont conditionnés à l’autorisation du bénéficiaire et sont définis dans la convention tripartite.
  • L’intégralité des résultats du bilan de compétences doit être restitué au bénéficiaire.
  • Le document est établi par le prestataire sous sa seule responsabilité. Il doit être présenté avant sa rédaction finale, au bénéficiaire pour d’éventuelles modifications.
  • Le recours à des méthodes / techniques fiables.

Flux positif est :
Datadocké